Automobile

À la veille d’une révolution annoncée

Après un ralentissement des ventes de voitures en 2015, la Chine a connu un rebond en 2016. En 2020, la part de la Chine, déjà premier fabricant mondial d’automobiles, représentera près du tiers du nombre de véhicules légers produits dans le monde, et celle des autres pays émergents, un cinquième. Bénéficiant d’une forte demande domestique, l’industrie américaine a su se restructurer et gagner en performance, tandis que l’Europe continue de faire face à des surcapacités de production. En attendant la révolution annoncée de la voiture autonome, l’industrie automobile continue sa quête d’excellence opérationnelle et son adaptation aux attentes des consommateurs en termes de style, prix, connectivité, écologie et sécurité. Les intérieurs restent l’un des premiers critères de choix d’un véhicule. Les constructeurs multiplient les modèles en privilégiant l’innovation, la personnalisation et l’expérience des passagers. Synonyme de confort et de prestige, le cuir est de plus en plus présent dans les intérieurs de voiture. La demande en intérieurs en cuir connaît ainsi partout une croissance élevée : +31% en Europe, +29 % en Amérique du Nord et +24 % en Chine entre 2013 et 2017.

 

Partout dans le monde, la législation et les attentes des consommateurs jouent en faveur de la sécurité, ce qui bénéficie au secteur des airbags. Selon les pays, les nouveaux modèles de voitures comprennent de deux à quatorze airbags. Ils se font toujours plus nombreux, mais également plus variés. Les fabricants doivent mettre en place une production irréprochable : le zéro défaut est de rigu Une croissance de 13% du nombre d’airbags produits – soit +25 millions d’airbags par an – est attendue sur les deux prochaines années.

Et demain?

L’industrie automobile est sans doute l’une des plus avancées sur la voie de l’usine du futur – et le restera. Pionniers de l’automatisation des processus, constructeurs et équipementiers accélèrent l’adoption des technologies 4.0 pour surmonter des défis spécifiques dans un contexte de complexité accrue. Après avoir digitalisé des processus séparément, ils souhaitent aujourd’hui les faire communiquer entre eux. Les technologies 4.0 facilitent ainsi l’intégration de leurs chaînes d’approvisionnement : horizontalement, entre produits, machines et sites de production, et verticalement, du conseil de direction au showroom. Sous l’influence des Millennials, les usages de l’automobile sont par ailleurs en pleine mutation. Pourquoi posséder un véhicule quand on peut en partager un ? Plus sollicitées, les voitures doivent être plus résistantes. Les Millennials veulent également plus de personnalisation et des modèles innovants mis sur le marché plus fréquemment. Pour leur offrir l’expérience digitale qu’ils attendent, le design des intérieurs intègre plus de technologie, grand facteur différenciant. Les matières tactiles et intelligentes permettent d’alléger le poids total du véhicule.

 

En Chine, une vraie culture de l’automobile est apparue. Devenue le premier pays consommateur de voitures, elle conserve un énorme potentiel de croissance. Le segment premium, en particulier, devrait dépasser celui des États-Unis en 2020. L’impact de cette montée en gamme se répercute sur toute la chaîne de production. Le cuir, très demandé, côtoie des substituts comme le vinyle, plus uniforme et facile à utiliser. Aux côtés des grands groupes mondiaux présents en Chine, les constructeurs et équipementiers nationaux continuent leur montée en puissance et en gamme.

GRUPPO MASTROTTO
Les consommateurs attendent un choix plus large et plus personnalisé d’intérieurs en cuir. La complexité de la chaîne d’approvisionnement augmente du fait des nombreuses variations et des rapides changements de produits. Digitaliser la salle de coupe et rationaliser les processus permettent d’accroître la flexibilité et l’agilité des tanneurs. Plus réactifs, ils sont ainsi plus à même de répondre aux demandes en perpétuelle évolution des consommateurs.

FAURECIA
Avec l’Industrie 4.0 en ligne de mire, Faurecia mise sur la fabrication avancée dans ses sites de production. En décembre 2016, la division Automotive Seating a renouvelé un accord mondial qui fait de Lectra le fournisseur stratégique de Faurecia pour les solutions de découpe de grandes épaisseurs de tissu. L’un des bénéfices majeurs de ce partenariat à long terme est la standardisation, au sein du groupe, du système de découpe ayant la plus haute performance du marché.
 

 

Focus Quantum : une révolution technologique

Pour la première fois sur le marché des airbags, une solution complète et connectée, avec découpeur laser, suite logicielle dédiée et services à forte valeur ajoutée, est proposée aux industriels de la sécurité automobile. S’appuyant sur la force d’innovation de Lectra et 30 ans d’expérience de la découpe laser des airbags, FocusQuantum a été développé en étroite collaboration avec des leaders de l’industrie. Cette solution de production zéro défaut offre une productivité deux fois plus élevée que celle des découpeurs de génération précédente. Chaque machine peut découper jusqu’à huit millions d’airbags par an.

 

Un succès commercial immédiat

Un an après sa sortie, un grand nombre de fabricants d’airbags ont déjà adopté les solutions FocusQuantum Flat et OPW, certains commandant un nouveau découpeur à peine le premier installé. Global Safety Textiles (GST, Allemagne), HMT (Chine), Dual et Kolon Industries (Corée du Sud), Key Safety Systems (KSS, États-Unis) et Sumisho Airbag Systems (Japon) ont ainsi acquis un ou plusieurs FocusQuantum en 2016. Lectra, qui détient les deux tiers du marché de la découpe d’airbags, continue de creuser l’écart.

(Rapport annuel 2016)