Nouvelle feuille de route stratégique 2017-2019

Une vision de long terme

Privilégiant toujours une stratégie de long terme, la nouvelle feuille de route élaborée pour 2017-2019 constitue une première étape dans l’évolution de Lectra au cours des dix prochaines années.

 

Bouleversement des codes par les Millennials, digitalisation des entreprises, émergence de l’Industrie 4.0, mutation de l’économie chinoise : amené à s’amplifier considérablement, l’impact de ces quatre grandes tendances, déjà perceptible, constitue autant de défis pour les industries de la mode et de l’habillement, de l’auto- mobile et de l’ameublement.

Afin de répondre à une demande changeante et de renforcer leur compétitivité, les entreprises doivent accélérer l’adoption des moyens technologiques indispensables pour atteindre leurs objectifs : gagner en flexibilité et réactivité, renforcer l’efficacité des processus, garantir la qualité des produits et accélérer leur mise sur le marché, tout en maîtrisant les coûts.

Un acteur incontournable de l’Industrie 4.0

Ces impératifs nécessitent une organisation et des pratiques plus collaboratives, agiles et efficaces. Tout cela converge vers les grands principes de l’Industrie 4.0, qui permettent notamment de passer d’une production de masse à une production personnalisée à grande échelle – et rentable. L’usine se retrouve au cœur de la chaîne de valeur et devient le moteur de ce nouveau cycle de vie digitalisé des produits.

Pour les entreprises, avancer dans cette voie passe par l’intégration de solutions et services intelligents et connectés capables de les aider à rester compétitives à l’ère du digital.

Pour Lectra, aider ses clients à relever de tels défis se résume en un terme : Industrie 4.0. La commercialisation des logiciels en tant que services (Software as a Service, ou SaaS) adossée à la technologie cloud lui ouvre de nouveaux horizons en termes d’innovation. L’Industrie 4.0 représente une opportunité sans précédent.

Une évolution du modèle économique pour une croissance durable et rentableLa feuille de route stratégique 2017-2019 a pour objectifs de conforter le leadership mondial de Lectra dans ce nouveau contexte et d’assurer une croissance durable tout en préservant sa rentabilité à court terme et en continuant de concentrer son activité sur ses principaux marchés sectoriels : la mode et l’habillement, l’automobile et l’ameublement.

 

Cinq objectifs stratégiques

Accélérer la croissance du chiffre d’affaires, aussi bien organique qu’à travers des acquisitions ciblées

Accentuer l’avance technologique et s’appuyer sur les nouvelles technologies pour accroître la forte valeur de l’offre de produits et de services

Renforcer la position concurrentielle et les relations de long terme avec les clients

Transformer progressivement l’essentiel du chiffre d’affaires des nouvelles licences de logiciels en abonnements récurrents par la mise en place d’un 
modèle économique SaaS

Maintenir la profitabilité et générer un cash-flow libre importantafin d’autofinancer le développement interne et externe (1)

 

(1) À l’exception d’éventuelles acquisitions d’envergure exigeant un financement complémentaire.

 

Cinq accélérateurs de croissance

Au-delà de l’Industrie 4.0 et des offres SaaS, la croissance du Groupe s’appuiera également sur

Trois objectif financiers

6% à 12% Croissance annuelle organique du chiffre d’affaires

15% Taux annuel de marge opérationnelle courante, pouvant éventuellement être inférieur les deux premières années pour accélérer la transformation vers un modèle économique SaaS

80 +% Part des frais fixes annuels couverts par la marge brute du chiffre d’affaires récurrent

Variations à données comparables. Ces objectifs seraient ajustés si Lectra réalisait une ou plusieurs acquisitions ciblées au cours de la période.

Un renforcement des investissements dédiés à la conception et au développement des offres

Lectra estime avoir les ressources nécessaires pour réaliser son potentiel de croissance. Elle poursuivra sa politique d’investissements soutenus dans l’innovation pour continuer de renforcer son avance et sa proposition de valeur, et portera ainsi la part de son chiffre d’affaires consacrée à la R&D à 10 % sur la période 2017-2019, soit une augmentation d’environ 50% du montant des investissements R&D de 2019 par rapport à celui de 2016.